ME CONNECTER À propos Flux RSS Notification
 
Concours

De l’or et de l’argent aux 45e Olympiades des métiers

Quatre étudiants de l’INSA Strasbourg ont été médaillés  aux finales nationales des Olympiades des métiers qui se sont tenues à Caen du 29 novembre au 1er décembre dernier. Une médaille d’or en production industrielle pour Augustin Probst, génie mécanique 2e année et Lorry Engel, génie électrique 3e année. Ils étaient accompagnés de Christophe Le Houerou étudiant en apprentissage en 4e année à l’Ensam de Metz. Une médaille d’argent en robotique mobile pour Maxence Matuchet et Patrick Steiner en 4e année de génie électrique.

Photo Jean-Luc STADLER – Région Grand Est – avec Lorry Engel, Augustin Probst et Christophe Le Houerou, à Zénith de Caen.

Photo Jean-Luc STADLER – Région Grand Est – avec Patrick Steiner et Maxence Matuchet, à Zénith de Caen.

Les étudiants et apprentis ont concouru sous les couleurs de la Région Grand Est

L’équipe Grand Est des Métiers a décroché au final 23 médailles dans 17 métiers, dont 5 en or, 8 en argent et 10 en bronze. Prochaine étape: la finale internationale à Kazan en Russie pour les médaillés d’or et la finale européenne à Graz en Autriche pour les médaillés d’argent.

La production industrielle est l’un des métiers  des Olympiades qui regroupe le plus de compétence, d’où les équipes en trinôme. Il s’agit de prendre en compte toute la chaîne de la conception à la production. Cette année, l’objectif était de concevoir une chaise roulante électrique, pliable, avec un cahier des charges très contraignant. Augustin Probst a assuré les fonctions de concepteur, dessinateur et soudeur acier, Lorry Engel s’est occupé de la conception électronique, il a réalisé sur place la carte électronique et assuré la fonction du soudeur aluminium. Christophe Le Houerou s’est occupé de toute la partie usinage conventionnel et numérique. Les six mois qui ont précédé la compétition ont permis un entraînement au CFAI de Reichshoffen, chez  Alstom ainsi qu’une recherche minutieuse sur les coûts de production notamment. Sur place, le sujet a consisté à répondre à différents modules, la construction de la chaise roulante dans son intégralité sera l’objectif de la compétition internationale à Kazan en Russie, en août 2019. Les médaillés d’or sont maintenant présélectionnés pour la compétition internationale, ils doivent cependant confirmer leur position de leader français dans leur catégorie lors d’une épreuve qui les remettra en compétition avec les médaillés d’argent, selon les règles des Olympiades. Une façon pour les organisateurs de s’assurer doublement du bon choix des représentants  français à la compétition mondiale qui est très exigeante. C’est le 17 février prochain que seront dévoilés les noms de ceux qui partiront à Kazan, à l’issue de deux étapes début 2019 : une semaine de sélection à Toulouse et une journée de positionnement à l’Insep, l’institut national du sport, de l’expertise et de la performance à Paris, en février. 

Représentants le Grand Est en robotique mobile, Maxence Matuchet et Patrick Steiner sont en génie électrique 4e année à l’INSA Strasbourg. Ils ont décroché la médaille d’argent à Caen. Ils avaient à concevoir un robot capable de saisir un objet et de le déplacer dans un labyrinthe. Ils ont été entraînés par un diplômé de l’INSA Strasbourg, Louis Paris, qui a été médaillé d’or avec son binôme en  2017 dans la même catégorie.

La France a fait le choix de représenter cette catégorie à la compétition européenne, les EuroSkills, qui aura lieu en septembre 2020 à Graz en Autriche. D’autres épreuves de sélections attendent donc aussi les médaillés d’argent.

Nous souhaitons à tous une bonne préparation et bon vent pour la suite des compétitions en 2019 et 2020 !

Lire aussi : 

Un franc succès aux Olympiades des métiers

Photos de la vignette : de gauche à droite Maxence Matuchet, Patrick Steiner, Lorry Engel et Augustin Probst, crédit photo Véronique Zeller

Laisser un commentaire au service communication

*

*