ME CONNECTER À propos Flux RSS Notification
 

Journal

Etudiants

Trois médaillés aux Olympiades des métiers 2015

Fin janvier, Nicolas Briot (GE4) et Clément Lelong (MIQ3) ont remporté la médaille d’or aux 43e Olympiades des métiers, dans la thématique robotique mobile. En août, ils concourront aux finales mondiales à São Paulo (Brésil). Bravo également à Adrien Castella (GE4) pour sa médaille de bronze en manufacturing team challenge !

Nicolas Briot et Clément Lelong ont concouru en binôme dans la catégorie « robotique mobile » : pendant les trois jours de compétition, ils ont eu à programmer un robot industriel pour qu’il déplace des palettes. Ils étaient jugés sur la qualité de leur programmation. Et non, les Olympiades des métiers, ou « wordskills », ne s’adressent pas qu’aux métiers artisanaux puisque parmi les 50 métiers en compétition, nous avons aussi le webdesign, la mécatronique ou la robotique mobile.

« Je n’ai jamais ressenti ça avant »

Nicolas et Clément se sont rencontrés au club robotique de l’INSA de Strasbourg, où un ancien étudiant leur parle de la compétition. « Je pensais que c’était un petit concours de robotique qui pouvait être intéressant, mais en réalité, c’est une grosse machine » indique Clément. « J’aime m’investir dans des activités extrascolaires. Je me suis inscrit pour me tester. Nous ne pensions pas aller si loin ! Monter sur le podium était un grand moment d’émotion, mêlant le soulagement, la joie, l’incrédulité. Je n’ai jamais ressenti ça avant » avoue Nicolas.

Il tient à souligner la très belle performance de son comparse en génie électrique, Adrien Castella, dans la catégorie « manufacturing team challenge ». « Il a conçu le seul système électronique qui fonctionnait parfaitement » dit-il.

Confiance en soi et gestion du stress

Avec un peu de recul, il confie que cette expérience lui a donné confiance en lui. « Avant, je ne savais pas trop de quoi j’étais capable, car je n’étais pas en situation, sur le terrain. J’ai pris confiance en mes capacités, je suis aussi plus à l’aise à l’oral, devant un public. J’ai appris les techniques de gestion du stress, comme l’ancrage, la respiration abdominale. J’ai fait de très gros progrès. C’est une expérience à vivre que je recommande à tous les étudiants en génie électrique » résume-t-il. Le projet professionnel de cet amateur de jeux en tout genre, d’escalade et de guitare reste encore très ouvert. Il est actuellement en échange Erasmus en Suède.

Quant à Clément, le Toulousain, il voit son avenir dans l’aéronautique, pour gérer « des mécanismes automatisés embarqués, des calculateurs de vol ou développer des capteurs », par exemple. « Ce qui me plaît dans la mécatronique, c’est le brassage de plusieurs compétences : l’informatique, la mécanique, l’électronique. Nous pouvons voir concrètement le résultat de notre programmation » dit-il.

Finales mondiales

Les deux médaillés d’or représenteront la France aux finales mondiales à Sao Paulo, du 10 au 16 août 2015. « La compétition sera difficile car, en plus de la programmation, nous devrons monter le robot sur place, puis présenter le projet en argumentant nos choix. » précise Clément. D’ici là, ils vont recevoir les pièces du robot, dessiner et imprimer en 3D les pièces complémentaires, s’entraîner à le monter et à le programmer. Bonne chance à eux !

Stéphanie Robert

Or

Laisser un commentaire au service communication

*

*