ME CONNECTER À propos Flux RSS Notification
 

Journal

Groupe INSA

Collectif : la lettre d’information #2 du Groupe INSA

 

 

Lire dans le navigateur

_____
Voilà un an que la crise sanitaire a commencé. Un an que nos étudiantes et étudiants font preuve d’un élan remarquable pour continuer d’apprendre. Un an que nos équipes pédagogiques et nos personnels poursuivent leur travail d’accompagnement. Un an que nos chercheurs et enseignants-chercheurs poursuivent leurs travaux de recherche et de transfert technologique sous des conditions sanitaires contraignantes. Malgré le contexte et les difficultés, le Groupe INSA poursuit son développement à travers des projets, vous le verrez, qui font sens pour notre société. Bonne lecture !
Diversité et ouverture sociale,
un enjeu majeur pour le Groupe INSA
 
Alors que les questions de justice sociale et d’équité dans l’accès aux études supérieures n’ont jamais été aussi prégnantes dans la société, les équipes de l’Institut Gaston Berger – dont la mission est de garantir, valoriser et développer le modèle INSA – ont entamé un travail ambitieux d’élaboration d’un Livre blanc dont le principal objectif est d’améliorer l’ouverture sociale et la représentation des diversités au sein du Groupe INSA.
« Les INSA mènent d’ores et déjà de nombreuses actions en matière d’ouverture sociale, détaille Gabriel Brassart, responsable du projet. Nous agissons comme un laboratoire d’idées, qui va recenser l’existant mais aussi et surtout être force de propositions pour permettre au modèle INSA de se réinventer au cours des prochaines années ». Ce travail donnera lieu fin 2021 à la publication de propositions d’actions, qui auront été conçues dans une démarche collaborative rassemblant des acteurs internes et externes au Groupe.
+ d’infos
Dans le reste de l’actualité du groupe
 
Climat’Sup INSA. Cinq mois après le début de leur collaboration, le Groupe INSA et le think tank The Shift Project ont présenté début février le rapport intermédiaire du projet pédagogique « Former l’ingénieur aux enjeux climat-énergie ». Cette collaboration va permettre aux sept écoles du Groupe d’intégrer les enjeux climat-énergie dans leurs formations, dès la rentrée 2022.
+ d’infos
INSAkatHon. En 2021, les sept Junior Entreprises du Groupe INSA organisent leur deuxième hackathon, ouvert cette année à tous les étudiantes et étudiants des INSA. Après un premier tour organisé à distance en mars, les meilleurs projets se mesureront en avril, en présentiel. L’objectif : réaliser un projet innovant sur le thème de l’habitat connecté adapté aux personnes en situation de handicap.
+ d’infos
Taxe d’apprentissage. Pour la campagne 2021 de la taxe d’apprentissage, les écoles du Groupe INSA unissent leur force, en sollicitant de façon commune plus de 300 entreprises. L’objectif est de faire connaître le Groupe hors de son périmètre habituel et d’inciter de nouvelles structures à jouer un rôle déterminant dans le développement des écoles du Groupe. Les entreprises ont jusqu’au 31 mai 2021 pour verser leur taxe.
+ d’infos
UN ŒIL SUR…
Les Alliances INSA
 
Le 28 janvier 2021, a été inaugurée la chaire « Innovation for Humanity », qui unit l’ONG Handicap International (HI) et le Groupe INSA via sa Fondation. Humanitaires, chercheurs et étudiants vont conjuguer leurs efforts pour mettre la science et les techniques au service de l’inclusion et de la solidarité avec les personnes en situation de handicap.
L’info
La chaire d’enseignement et de recherche « Innovation for Humanity », d’une durée de quatre ans, doit permettre aux équipes de recherche INSA et à ses étudiantes et étudiants de proposer à Handicap International des réponses techniques aux besoins rencontrés par l’ONG sur le terrain (faciliter l’accès aux prothèses orthopédiques via l’impression 3D, par exemple). Cette chaire est l’une des briques de l’Alliance signée entre les deux institutions.
En quoi consiste le projet ?
Ces Alliances, aujourd’hui au nombre de trois (Handicap International, CICR, WeTechCare), sont des programmes de mécénat technologique à impact social, portés par la Fondation INSA. Uniques dans le paysage de l’enseignement supérieur français, elles ont pour vocation de mettre la science au service de la société, de créer des synergies entre les écoles, les étudiants et les entreprises partenaires. Cette structuration, qui prend entre autres la forme de chaires, permet de solliciter des soutiens financiers via le mécénat. Eiffage est ainsi la première entreprise mécène à soutenir la chaire « Innovation for Humanity ».
Pourquoi c’est important ?
« Ces alliances sont une belle illustration de ce pourquoi nous travaillons les uns et les autres, détaille Sonia Béchet, directrice de l’Institut Gaston Berger de Lyon. Ces partenariats mettent autour de la table et au service d’un enjeu sociétal, plusieurs acteurs de la société civile. Enseignants-chercheurs, étudiants, entreprises, ONG et mécènes sont ainsi réunis autour de valeurs qui ont du sens dans le modèle INSA : la responsabilité, la solidarité et l’équité. »
+ d’infos
EN BREF… Dans les INSA
 
L’INSA Centre Val de Loire voit l’une de ses jeunes chercheuses récompensée. Lucia Asaro, enseignante-chercheuse à l’Université de Mar del Plata (Argentine) a reçu le prix de recherche franco-argentin pour ses travaux sur le recyclage des élastomères ••• L’INSA Hauts-de-France propose à ses étudiantes et étudiants de 3ème année une nouvelle unité d’enseignement « Innovation et Créativité ». La formation prendra en juin la forme d’un créathon et permettra aux élèves de toutes les spécialités de travailler ensemble sur la question de la silver économie ••• Présentée en janvier 2021, la nouvelle stratégie de l’INSA Lyon « Ambitions 2030 », vise à transformer profondément le positionnement, les missions et les pratiques de l’école. Elle est le fruit de la démarche prospective « INSA 2040 » débutée en 2018 ••• Un an après sa création, le SAS de Création de l’INSA Rennes change de dimension. La structure, qui accompagne étudiants et alumni en phase de création d’activité, dispose d’un nouveau lieu sur le campus de l’INSA. Sept projets y sont hébergés ••• L’INSA Rouen Normandie accueille deux chercheuses de rang international, pour mener des travaux dédiés aux énergies durables (Simone HochGreb, Cambridge University) et au transport et à l’environnement (Hasnaa Zidani, ENSTA Paris). Ces deux chaires d’excellence sont portées par l’ANR et la Région Normandie ••• Comment mettre l’intelligence artificielle au service de la recherche & développement ? La question intéresse le groupe Soprema, qui devient le sixième mécène de la chaire industrielle en R&D assistée par intelligence artificielle (AIARD) lancée en novembre 2020 à L’INSA Strasbourg ••• À travers la chaire « Innovation biogaz » signée en novembre 2020 avec le groupe GRDF, l’INSA Toulouse entend renforcer l’expertise de ses étudiantes et étudiants sur des sujets techniques liés au développement de la filière biométhane.
Repéré dans les médias
 
LES JOURS +
Ils rendent un visage aux disparus
HEIDI.NEWS +
Une app codée par des étudiants aide les disparus du Covid ou de la migration à retrouver une identité
USBEK ET RICA +
Repenti, éclaireur, politique ou influenceur : quel rôle pour l’ingénieur en 2021 ?
THE CONVERSATION +
Des prothèses imprimées en 3D pour les pays frappés par des conflits ou des catastrophes naturelles
L’OBS +
Écoles d’ingénieurs, l’excellence autrement
Collectif est la lettre d’actualité du
Groupe INSA
 

Laisser un commentaire au service communication

*

*