ME CONNECTER À propos Flux RSS Notification
 

Journal

Groupe INSA

La fondation INSA Strasbourg : un catalyseur de projets innovants

Jeudi 8 octobre, les partenaires de l’INSA Strasbourg se sont retrouvés pour le lancement officiel de la fondation INSA Strasbourg sous égide de la fondation INSA  : le groupe Vinci Energies et ses quatre filiales locales Cegelec Alsace, Santerne Alsace, Schoro Electricité, Vonthron Entreprises, et l’association des diplômé.es Arts et Industries.

Bertrand Raquet, président du groupe INSA, Romuald Boné, directeur de Franck Bizet, réunis pour le lancement de la fondation INSA Strasbourg sous égide de la fondation INSA, le 8 octobre 2020

Bertrand Raquet, président du groupe INSA, Romuald Boné, directeur de l’INSA Strasbourg et Franck Bizet, secrétaire général de la fondation INSA, réunis pour le lancement de la fondation INSA Strasbourg – sous égide de la fondation INSA, le 8 octobre 2020 – photo Klaus Stoeber

Au centre, Abdallah Khoury, directeur régional, président des filiales de Vinci Energies, et Romuald Boné, entouré des représentant des filiales Cegelec Alsace, Santerne Alsace, Schoro Electricité, Vonthron Entreprises

Au centre, Abdallah Khoury, directeur régional, président des filiales de Vinci Energies, et Romuald Boné, entourés des représentant des filiales Cegelec Alsace, Santerne Alsace, Schoro Electricité, Vonthron Entreprises – photo Klaus Stoeber

Les représentants de l'INSA Strasbourg, du Groupe INSA, de la Fondation INSA, et des mécènes fondateurs Vinci Energies et filiales Cegelec Alsace, Santerne Alsace, Schoro Electricité, Vonthron Entreprises, et l'assocation des diplômés Arts et Industries

Les représentants de l’INSA Strasbourg, du Groupe INSA, de la Fondation INSA, et des mécènes fondateurs Vinci Energies et filiales Cegelec Alsace, Santerne Alsace, Schoro Electricité, Vonthron Entreprises, et l’association des diplômés Arts et Industries

Laurent Reynes, architecte, sculpteur, enseignant au département architecture de l’INSA Strasbourg

Laurent Reynes, architecte, sculpteur, enseignant au département architecture de l’INSA Strasbourg, a fait une intervention sur l’ambivalence de l’art  – photo Klaus Stoeber

Franck Bizet, secrétaire général de la fondation INSA, aux côtés de Bertrand Raquet, Abdallah Khoury et Christophe Bailly

Franck Bizet, secrétaire général de la fondation INSA, aux côtés de Bertrand Raquet, Abdallah Khoury et Christophe Bailly – photo Klaus Stoeber

Franck Bizet, secrétaire général de la fondation INSA

Franck Bizet, secrétaire général de la fondation INSA – photo Klaus Stoeber

Bertrand Raquet, président du Groupe INSA

Bertrand Raquet, président du Groupe INSA – photo Klaus Stoeber

Abdallah Khoury, directeur régional, président des filiales de Vinci Energies : Cegelec Alsace, Santerne Alsace, Schoro Electricité, Vonthron Entreprises

Abdallah Khoury, directeur régional, président des filiales de Vinci Energies : Cegelec Alsace, Santerne Alsace, Schoro Electricité, Vonthron Entreprises – photo Klaus Stoeber

Christophe Bailly, président de l’association des diplômé.es Arts et Industries, membre fondateur de la fondation INSA Strasbourg

Christophe Bailly, président de l’association des diplômé.es Arts et Industries, membre fondateur de la fondation INSA Strasbourg – photo Klaus Stoeber

Christophe Bailly, président de l’association des diplômé.es Arts et Industries, membre fondateur de la fondation INSA Strasbourg

Christophe Bailly, président de l’association des diplômé.es Arts et Industries, membre fondateur de la fondation INSA Strasbourg – photo Klaus Stoeber

 

Favoriser le diversités et l’entrepreneuriat sont deux des programmes prioritaires de la nouvelle fondation

«La Fondation INSA Strasbourg permet de rassembler les envies et les énergies pour les investir durablement dans les diversités humaines, au travers de projets que nous voulons en phase avec nos missions et nos valeurs, pour faire face ensemble aux enjeux sociétaux du 21° siècle»,

c’est ainsi que Romuald Boné, directeur de l’INSA Strasbourg, conçoit la nouvelle structure. La fondation bénéficie du soutien de deux membres fondateurs, qui s’engagent chacun à verser 50000 euros par an pendant cinq ans. Pour Abdallah Khoury, directeur régional de VINCI Energies et président des quatre filiales Cegelec Alsace, Santerne Alsace, Schoro Electricité et Vonthron Entreprises

«Ce partenariat s’inscrit dans la recherche de performance globale du groupe qui associe la responsabilité sociétale des entreprises (RSE) à sa démarche de développement durable développée territoire par territoire. Conjuguer sciences, technologie, humanisme et social au service d’un avenir responsable est l’objectif de cette alliance entre l’INSA, les étudiants et VINCI Energies. Nous sommes fiers et heureux, au travers de nos filiales locales, d’être le premier groupe membre fondateur de la Fondation INSA Strasbourg.»

Une particularité : l’association des diplômé·es est membre fondateur de la fondation

Chose rare dans le paysage des fondations d’écoles, celle de l’INSA Strasbourg bénéficie du soutien de l’association des diplômés Arts & Industries. Laurent Barlier, trésorier général de l’association des diplômés,explique l’engagement d’Arts & Industries:

«Depuis ses origines, notre association s’est donné les moyens de soutenir l’école. De plus, nous aimons entreprendre. Nous voyons dans la fondation un espace où des idées nouvelles vont pouvoir émerger et avoir les moyens de se développer».

Au programme: les diversités, l’entrepreneuriat,l’interculturalité,les enjeux sociétaux

L’un des programmes prioritaires de la Fondation INSA Strasbourg porte sur les diversités. Le premier axe est un soutien aux étudiants fragilisés par la crise sanitaire, sous la forme d’aide sociale, combiné à un soutien aux associations locales via des stages : les étudiants bénéficiaires donneront un jour par semaine de leur stage à des associations œuvrant pour le bien commun, dans le champ des solidarités.Le second axe porte sur la diversité femme-homme. Le programme concernera des collégiens et lycéens, mais aussi les élèves ingénieurs et architectes de l’école, avec la collaboration des mécènes fondateurs et des réseaux de l’INSA Strasbourg.

Encourager l’esprit d’entreprendre est au cœur du deuxième programme phare. La spécificité de ce programme est qu’il est développé et animé en collaboration avec l’association étudiante INStart’up, dédiée à la promotion de l’entrepreneuriat par et pour les étudiants.

Un troisième programme fort déjà engagé et qui sera poursuivi est celui portant sur les multiculturalités en particulier avec sa chaire DeutschINSA. Il accompagne le programme bilingue et biculturel de l’INSA Strasbourg qui ajoute à la formation d’ingénieur ou d’architecte une connaissance approfondie de la langue allemande et de la culture d’entreprise du monde germanophone.

Des projets de développement des compétences en adéquation avec les nouveaux enjeux socio-économiques, tant en formation qu’en recherche, feront partie des programmes futurs de la fondation.

Sous égide de la Fondation INSA

Le Groupe INSA, qui réunit sept INSA en France et un au Maroc, s’est doté en novembre 2018d’une fondation qui permet au groupe de nouer des partenariats originaux. Ceux-ci renforcent l’identité de la marque INSA en France et à l’international et facilitent le développement de programmes communs à plusieurs INSA. À ce jour, la Fondation INSA a levé trois millions d’euros pour les cinq prochaines années grâce à ses deux premiers fondateurs que sont Vinci et le Crédit Mutuel. Deux autres nouvelles fondations sous égide sont créées en cette rentrée universitaire, par les INSA Centre Val de Loire et Rennes. Suivra bientôt celle de Rouen. Les INSA Toulouse et Lyon sont dotées de leur propre fondation depuis 2007 et 2009.

Les fondations INSA ont pour objectif de soutenir les projets qui permettent l’ouverture d’esprit telle que pensée par Gaston Berger, co-fondateur du modèle INSA en1957. Il pensait le rôle de l’ingénieur comme celui d’un humaniste qui pense et agit pour la société. A l’INSA Strasbourg, le modèle est étendu aux élèves architectes.

 

 

Laisser un commentaire au service communication

*

*