ME CONNECTER À propos Flux RSS Notification
 
Ingénieurs

Les îles du futur sur Arte : jeu transmedia sur la transition énergétique avec la contribution scientifique de l’INSA de Strasbourg

Lazaros Mavromatidis, maître de conférences, et Jérémy Bauer, diplômé en génie électrique en 2015, ont construit et assuré toute la dimension scientifique de ce jeu de stratégie, en ligne sur Arte Future, et complémentaire à la série documentaire diffusée en novembre par la chaîne.

A l’occasion de la COP 21, Arte diffusera la série documentaire Les îles du futur consacrée aux îles autonomes, comme Madère ou l’Islande, qui couvrent aujourd’hui 100 % de leurs besoins grâce aux énergies renouvelables. Parallèlement, le 19 octobre, elle lance le jeu de stratégie scientifique du même nom.

IlesdufuturArte

Vivre sans charbon ni pétrole mais avec 100 % d’énergies renouvelables

A la manière du jeu SimCity, les internautes sont les gérants d’une île virtuelle et doivent relever le défi de sa transition énergétique : vivre sans charbon, ni gaz, ni pétrole mais avec 100% d’énergies renouvelables, issues du soleil, des vagues, du vent et de la terre, à l’instar des îles du documentaire. Le joueur est le gestionnaire de l’approvisionnement en énergies d’un territoire, le responsable de ses ressources et le garant du bien-être de ses habitants. Il doit remplacer petit à petit les infrastructures polluantes par d’autres technologies plus respectueuses de l’environnement et adapter sa stratégie en fonction des caractéristiques de l’île et de son budget.

A la base du jeu : une démarche scientifique made in INSA de Strasbourg

L’INSA de Strasbourg a assuré le contenu scientifique du jeu. Cette mission était l’objet du projet de fin d’études de Jérémy Bauer, alors en 5e de génie électrique et en master Iriv[1], encadré par Lazaros Mavromatidis, spécialiste des parois innovantes et des questions thermiques et énergétiques des bâtiments.

Pendant 6 mois, de février à juillet 2015, Jérémy Bauer a conçu et développé un moteur d’évaluation énergétique prenant en compte le potentiel d’énergies renouvelables en fonction du nombre et des besoins de ses habitants. Il a réalisé une arborescence des technologies existantes et en cours de recherches (éoliennes offshore ou volantes, capteurs solaires intégrés dans les vitrages, géothermie…). Cet outil modélise d’une façon réaliste, simplifiée et globale la performance énergétique d’une communauté. Ce faisant, le joueur parcourt les différentes technologies, vulgarisées et enrichies avec des interventions d’experts, comme Bernard Flament, responsable de la plateforme Climatherm.

Vers une application de « coaching énergétique »

Pour Lazaros Mavromatidis, cette alliance entre qualité graphique, ergonomie, rigueur scientifique, et vulgarisation est tout l’intérêt du projet. Il ambitionne de poursuivre ce travail et d’adapter ce modèle à d’autres communautés, par exemple une ville ou un quartier, pour aider les décideurs et les entreprises dans la prise de décisions et la réalisation de leur transition énergétique. Ce qu’il appelle du « coaching énergétique » destiné au secteur du bâtiment. Le modèle pourrait englober une dimension économique, avec l’aide d’autres chercheurs. Il reste ouvert à tout type de partenariats.

Pour jouer, télécharger l’application et voir le teaser : ilesdufutur.arte.tv

Diffusion de la série documentaire du 23 au 27 novembre 2015 à 19h30 sur Arte

Les îles du futur est un jeu documentaire transmedia coproduit par Seppia et Vertical pour Arte et Universcience, avec le soutien de Pictanovo, de l’Eurométropole Strasbourg, de la Région Alsace et du CNC, de l’ADEME et en partenariat avec Längengrad Film Produktion, l’INSA de Strasbourg, l’ENGEES et le Jardin des Sciences de l’Université de Strasbourg.

[1] Imagerie, robotique et ingénierie pour le vivant

 

Laisser un commentaire au service communication

*

*