ME CONNECTER À propos Flux RSS Notification
 
On en parle

10 bonnes raisons de choisir l’INSA Strasbourg

Pour profiter du balcon de l’INSA ? Pour aller étudier en vélo sur le boulevard de la Victoire ? Non, mais parce que depuis 140 ans, elle forme et diplôme des ingénieur.e.s et des architectes, ouverts, curieux, très appréciés des entreprises et qui mettent moins d’un mois pour trouver leur premier emploi. Panorama des atouts et points forts de l’INSA Strasbourg.

1. Pour son environnement exceptionnel en matière de recherche, reconnue mondialement dans les domaines de l’ingénierie et de la santé. Trois prix Nobel strasbourgeois décernés depuis 2011 impulsent aux laboratoires du site alsacien une formidable dynamique de recherche

2.Pour la double culture architecte-ingénieur : l’INSA Strasbourg est la seule école en France à former à la fois des ingénieurs et des architectes. Cette biculture imprègne l’école ; des travaux, enseignements et projets sont communs. Mieux, depuis 2015, l’école a revu son parcours architecte pour proposer un double parcours architecte-ingénieur. 100% des élèves architectes et 20% des élèves ingénieurs dans les spécialités de la construction obtiennent un  bachelor d’architecture et d’ingénierie en plus de leur diplôme respectif d’architecte et d’ingénieur INSA. La formation est commune durant les trois premières années.

3.La fertilisation croisée rendue possible grâce à la diversité des spécialités proposées participent à l’ouverture des étudiants : génie mécanique, mécatronique, plasturgie, génie électrique, génie civil, topographie, génie climatique et énergétique, architecture. Grâce aux projets inter-spécialités et aux modules électifs choisis librement, ils peuvent goûter et s’initier à d’autres disciplines, comme le design pour les étudiants en mécanique.

3. bis ) Quatre spécialités d’ingénierie possibles aussi par alternance : mécanique, génie climatique et énergétique, génie électrique, et depuis la rentrée 2016 : mécatronique-DeutschINSA

4.Pour l’entrée en spécialité dès la deuxième année : cela garantit aux étudiants une immersion précoce dans le métier qu’ils ont choisi. Ils n’ont pas à attendre la troisième ou quatrième année pour se spécialiser.

5.Pour son activité internationale intense : 19 doubles diplômes, 60 accords bilatéraux, 250 étudiants d’échange et 350 stages à l’international par année soit 1/3 des étudiants de l’INSA Strasbourg en mobilité par an.

6.Pour son profil transfrontalier et franco-allemand : au cœur de la capitale européenne, l’INSA Strasbourg propose une filière bilingue et biculturelle. De nombreux étudiants trouvent un premier emploi en Allemagne, en Suisse ou au Luxembourg.

7.Pour le numérique : l’INSA Strasbourg ne propose pas de spécialité en informatique, mais les nouvelles technologies et l’usage des outils numériques irriguent toutes les spécialités, notamment en topographie (BIM, laser 3D, photogrammétrie…) et dans les spécialités de l’industrie (mécanique, mécatronique…), orientées vers l’usine du futur.

8.Pour sa pédagogie active : chaque semestre comporte un projet en formation, en partenariat avec des entreprises ou non (par exemple : conception de pièces, projet d’énergies renouvelables, d’objets connectés…) sur une des neuf plateformes de l’INSA Strasbourg.

9.Pour sa proximité avec les entreprises : soirée et journée grands partenaires, mécénat, contrats pour des études R&D, stages, emplois, journées techniques… L’INSA Strasbourg cultive des relations partenariales étroites et pérennes avec 450 entreprises différentes (petites, moyennes et grandes entreprises). Une vingtaine évènements sont organisés chaque année.

10.Pour l’insertion : moins d’un mois pour décrocher son premier emploi ! L’INSA Strasbourg a de meilleurs résultats d’insertion que la moyenne des écoles d’ingénieurs françaises[1]. 73 % sont en CDI dès la première embauche. Le taux de placement est de 86 %, 61% trouvent leur premier emploi avant d’être diplômés. Et les chiffres relatifs aux taux de placement et au salaire médian sont encore meilleurs pour les filles !

[1] D’après les enquêtes sur l’insertion des jeunes diplômés de l’INSA Strasbourg de 2016 et de la Conférences des grandes écoles (CGE)

Laisser un commentaire au service communication

*

*