ME CONNECTER À propos Flux RSS Notification
 

Journal

Ouverture

Alsace études projets s’engage pour innover sur le thème de l’autisme – JuniorsINSAkatHon 2020

Dans le cadre du partenariat Juniors INSA qui réunit les junior-entreprises des six INSA en France, Alsace études projets (AEP) la junior de l’INSA Strasbourg, a participé au JuniorsINSAkatHon du 18 au 23 mai 2020.

Ce hackathon organisé en partenariat avec l’Etablissement public national Antoine Koenigswarter (EPNAK, une structure d’accompagnement des personnes atteintes d’handicap) avait pour objectif d’innover sur le thème des troubles du spectre autistique (TSA).

L’autisme est un thème très peu abordé dans la société actuelle, alors qu’il concerne près d’un enfant sur cent en France. C’est un chiffre loin d’être négligeable d’autant plus que les formes d’autismes sont très variées. Il semble exister un type d’autisme par personne atteinte de TSA ce qui complexifie énormément la recherche de solution.
Les événements tels que ce Hackathon, sont essentiels à l’innovation car ils apportent une réelle vagues d’idées. Nous n’avons pas la prétention de résoudre ce problème complexe en une semaine, des professionnels y travaillent depuis des années et les possibilités sont infinies. Cependant, nous avons la certitude qu’un point de vue novateur peut toujours aider à résoudre un problème complexe.

Notre équipe

Malgré la charge de travail importante pendant cette fin d’année scolaire, trois membres de l’association se sont engagés sur le projet. Notre équipe est donc composée de :

  • Alexandre Moreira, chargé de communication chez AEP depuis mars 2020
  • Florian Barcet, commercial chez AEP depuis novembre 2019
  • Samuel Legru, président chez AEP depuis novembre 2019

Les équipes du Hackathon étant composées de quatre personnes, nous avons accueilli avec joie Corentin Marsot, membre de l’AJIR, la junior-entreprise de l’INSA Rouen. C’était un réel plaisir de travailler tous ensemble, apportant chacun un point de vue différent pour enrichir le projet.

Le JuniorINSAkatHon

L’événement était divisé en deux phases principales : le recueil de témoignages et le développement du projet.

Le recueil de témoignages

Du lundi 18 mai au jeudi 21 mai, nous avons commencé par rencontrer à distance des personnes en lien plus ou moins direct avec l’autisme. Cela pouvait être des professionnels travaillant à l’EPNAK, des personnes accompagnant un autisme ou encore des autistes. Notre groupe a eu la possibilité de faire la rencontre passionnante de deux accompagnantes (une mère et une grand-mère d’autiste).
Nous avons pu échanger pendant près de deux heures à chaque entretien afin de mieux cerner les problématiques liées à la gestion de l’autisme en France ; il n’y a pas à dire, même si beaucoup a été fait, il y a encore beaucoup à faire ! Même si de nombreuses aides ont été mises en place comme les établissements EPNAK par exemple, la France a encore beaucoup de progrès à faire, en comparaison à la Belgique ou au Canada.

Les deux problèmes que nous avons décidé d’aborder sont : la solitude des parents face à la découverte du syndrome et la difficulté d’adaptation des enfants dans la société. Deux problèmes très vastes mais essentiels à une meilleure compréhension de l’autisme et à une insertion plus facile des autistes en France.

Le développement de projet

Suite à ces échanges très riches, le développement du projet a commencé le vendredi 22 mai à 18h30, heure du lancement du marathon. Nous disposions de 24h afin de développer un projet de A à Z afin qu’il soit le plus complet et pertinent possible lors du pitch final. Samedi, à 18h30, nous devions rendre un rapport écrit ainsi qu’une première ébauche technique (application ou site web), le temps nous était donc compté.
Nous nous sommes organisés efficacement afin de se répartir au mieux les tâches en fonction de nos intérêts et de nos compétences. L’un mettait en place un sondage pour l’étude de marché, tandis que les trois autres rédigeaient la première ébauche du cahier des charges de l’application. L’un codait une application pendant que les trois autres développaient le cahier des charges afin de rédiger le rendu final. Pendant ces 24h, nous échangions très régulièrement afin d’avoir les points de vue des uns et des autres. La nuit du vendredi au samedi fut très courte faisant du temps notre principal ennemi dans cette aventure. Le sujet était tellement vaste et tellement complexe qu’il nous était possible d’y travailler pendant plusieurs mois mais une limite de 24h nous était imposée.

Notre projet : ASDicovery

Finalement, nous avons réussi à présenter ASDicovery (ASD est l’équivalent de TSA en anglais). Notre projet correspond à une application web disposant de trois fonctionnalités principales ayant pour but de créer du lien entre les familles concernées et d’informer sur l’autisme et les TSA en France :

  • une fiche récapitulative sur la personne atteinte de TSA pour permettre à tout le monde de mieux comprendre son comportement. Cette fiche sera éditable par ses responsables légaux et les personnes autorisées par ces derniers
  • un système de parrainage et un réseau riche permettant aux parents de se sentir accompagnés. Les personnes interagissant avec l’enfant pourront également échanger entre eux pour mieux l’accompagner
  • une partie bibliographique sur des thématiques liées à l’autisme avec une section Foire aux questions (FAQ). Grâce à cela les informations seront centralisées et faciles d’accès, permettant une diffusion plus efficace.

Nous sommes très fiers du résultat malgré le fait que nous n’ayons pas gagné cette édition, nous en sortons grandis de l’événement. Pour nous quatre, c’était une occasion unique de découvrir la thématique de l’autisme et nous avons notamment été très touchés par les deux échanges avec les deux accompagnatrices que nous avons pu avoir. De plus, il s’agissait également d’une opportunité rare de travailler ensemble dans ce contexte de crise sanitaire et cet événement nous a indéniablement rapproché tous les quatre. Une expérience à réitérer l’année prochaine !

Plus d’informations sur la junior entreprise de l’INSA Strasbourg

Alsace études projets (AEP) est la junior-entreprise de l’INSA Strasbourg. Depuis 1983, AEP crée et développe des liens entre les étudiants ingénieurs et architectes de l’école avec les professionnels. Notre but est de permettre aux étudiants de l’INSA de compléter leur formation grâce à la réalisation de projets concrets et innovants.
Les études sont réalisées par des étudiants sérieux, créatifs et motivés, ayant bénéficié de l’enseignement dispensé par l’INSA Strasbourg. L’équipe d’AEP gère le suivi des projets et est à l’écoute tout au long de leur réalisation pour vous assurer une prestation de qualité.
Pour plus d’information vous pouvez nous contacter à l’adresse suivante : contact@aep-insa.com

Samuel Legru
Président de l’association Alsace études projets, la junior-entreprise de l’INSA Strasbourg

Laisser un commentaire au service communication

*

*